Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres  Chat   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La rentabilité au jeu simple ça se travaille !
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum -> Discussions sur les courses en général
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
RF41



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 149

MessagePosté le: 22 Fév 2013 11:43    Sujet du message: La rentabilité au jeu simple ça se travaille ! Répondre en citant

Bonjour à tous,

Personnellement, je suis contre l’utilisation d’une gestion, à de rare exception près.
J’en utilise une seule (montante en gains) sur 2 sélections placé qui restent très performantes depuis plus de 3 ans. Le reste de mes jeux se fait à masse égale.
Mais pour ceux qui s’obstinent à vouloir utiliser une gestion dans le but de gagner plus et plus vite,
Il serait bon que vous preniez connaissance et surtout conscience de ce qui suit :

Surveiller les Ecarts et savoir se réorienter en maîtrisant l'équilibre.

Qu’est-ce qui est le plus dangereux pour un joueur de Jeu Simple voulant utiliser une gestion (ou montante) ?

1°) N’avoir aucun bilan ni sur la fiabilité, ni sur la rentabilité de la sélection a masse égale. Ne connaitre ni son rapport moyen, ni les écarts « moyen / max » essuyés sur un période d’au moins 500 courses (quinté),1000 courses (autres que quinté)

2°) Commencer une montante sans avoir le capital nécessaire bien évidemment

3°) Se laisser emporter par son enthousiasme sans apprendre à le maîtriser.

Vous remarquerez que (et c'est infaillible) lorsque vous enregistrez un très beau bénéfice sur une partie, systématiquement vous vous dites:
« J'aurai dû jouer plus gros ! » Cette réflexion est bien humaine. Aussi, vous êtes tenté pour la partie suivante de fixer la barre plus haute en déterminant une mise de base plus élevée. Ce peut être rentable bien sûr, mais avant de vous lancer dans cette nouvelle partie, reprenez vos tableaux de résultats et analysez-les.
Pourquoi? Et bien pour savoir sur quel type de cheval vous allez vous lancer.
Si par exemple, vous jouez avec votre sélection fétiche et que cette dernière est arrivée très régulièrement gagnante durant tout un mois
(Régulierement ne signifie pas tous les jours !),vous pouvez être certain
qu'ensuite ii se produira un écart assez important (c'est logique et ça ne dépend de personne: c'est la Loi de l'équilibre qui l'impose).
Aussi, si vous analysez les résultats, vous constaterez que dans 75 % des cas, quand votre sélection fétiche arrive très régulièrement, une autre sélection que vous suivez à tendance à creuser l’écart (c'est toujours la Loi des équilibres qui l'impose).
Il ne peut y avoir qu’un seul gagnant. C’est l’une ou l’autre !
Aussi, servez-vous de cette Loi à votre avantage ! Comment?
Et bien vous savez qu'un écart est fait pour être rompu, alors si le cas se
présente, en vous arrêtant sur un coup gagnant et avant de vous réengager dans une partie sur le même cheval, dirigez-vous plutôt sur le cheval à l'écart.
Immanquablement vous devriez encaisser des bénéfices.
Vous pouvez ainsi passer d'une montante à une autre dans la mesure où vous le faites après un coup gagnant et en surveillant les écarts bien sûr ! Vous augmenterez encore plus votre rentabilité et surtout vous vous ferez moins peur en ne subissant pas la période d'écart éventuellement importante qui est obligatoire.
Jouer a bon escient est la clé de la réussite.
Jouer mecaniquement, tout le temps une meme selection est voué à l'echec !

Ceci peut vous paraître anodin, mais il est extrêmement important et au besoin relisez-le. N'oubliez jamais qu'une période d'euphorie est très souvent suivie d'une «traversée du désert », aussi exploitez cet état de fait à votre avantage en sachant basculer d'un cheval sur l'autre au meilleur moment suivant l'état de votre montante et l'état des écarts.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
cousinhub



Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 62

MessagePosté le: 22 Fév 2013 19:43    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord sur le principe.
Suivant les courses du quinté+ depuis 4 ans , je note les écarts maxi et je commence à jouer après un certain écart.
Le problème c'est que parfois cet écart depasse le maxi et je dois arréter de jouer car je dépasse mon budjet.(montante)
L'autre inconvénient on ne joue pas souvent car on doit attendre l'écart.
Je pense donc me faire une cagnotte plus élevée pour reprendre mes jeux.
Ex:ecart maxi 5 rapport- mini 1,30 -Je commence à jouer après un écart de 2 avec une montante de 1.50-5.00-22.00 -95.00 pour un cv placé.
Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
dim49



Inscrit le: 28 Déc 2012
Messages: 47

MessagePosté le: 22 Fév 2013 20:15    Sujet du message: Répondre en citant

tout a fait d accord rf41,moi je vais suivre que 2 chevaux et entraineurs au mois de mars.
par contre les montantes c est pas pour moi!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
RF41



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 149

MessagePosté le: 23 Fév 2013 11:02    Sujet du message: Répondre en citant

cousinhub a écrit:
Je suis d'accord sur le principe.
Suivant les courses du quinté+ depuis 4 ans , je note les écarts maxi et je commence à jouer après un certain écart.
Le problème c'est que parfois cet écart depasse le maxi et je dois arréter de jouer car je dépasse mon budjet.(montante)
L'autre inconvénient on ne joue pas souvent car on doit attendre l'écart.
Je pense donc me faire une cagnotte plus élevée pour reprendre mes jeux.
Ex:ecart maxi 5 rapport- mini 1,30 -Je commence à jouer après un écart de 2 avec une montante de 1.50-5.00-22.00 -95.00 pour un cv placé.
Qu'en pensez-vous?


Supposons que le cheval sorte a la mise de 95€ et qu’il paie 1.30€
La mise total est de : 1.5 + 5 + 22 + 95 = 123.50€
Le gain est de : 1.30€ * 95 = 123.50€ !
C’est prendre beaucoup de risques pour 0€ de gains !!

La gestion qui me semble la plus sage et qui va dans le sens du jeu est :
Si le coup est réussit = +1 mise le coup suivant … Si échec = -1 mise le coup suivant.
Encore faut- il que la réussite soit au rendez vous (au moins 60% de réussite placé) et que l’écart max soit inférieure à 4. (Pas sur 50 courses mais sur 500 courses, voir plus). Et là, ce n’est pas gagné !
Sur un jeu en continu, impossible d’obtenir un tel résultat sur du long terme. Il faut que la sélection réponde à un ou plusieurs critères bien précis qui mettent le cheval dans une probabilité de sortie importante. Cela génère bien sur la conséquence qu’il ne sera pas jouer a chaque course, mais seulement quand il répondra au(x) critère(s) bien définit, donc une plus faible activité, voire une très faible activité.
A quoi sert de le jouer tout le temps si vous perdez de l’argent ! A contrario, le jouer à bon escient rendra vos jeux bénéficiaires sur le long terme. Puisque vous jouez moins souvent, rien ne vous empêche de miser plus. Cela s’adresse bien sur à des turfistes abordant le jeu dans le but de faire fructifier leur investissement. Les joueurs compulsifs ne pourront jamais patienter et continueront à enrichir le PMU et à payer l’avoine des chevaux.
Ceci dit, une fois trouvé une sélection présentant une bonne réussite avec de faibles écarts, rien ne prouve que la gestion se « marie » parfaitement avec ! Cela dépend d’autres facteurs (rapports faibles ou instables par exemple) L’idéal c’est de trouver une sélection avec de très faibles variations de rapport quand le cheval sort. Un rapport variant entre 1.60 et 1.80€ est préférable à une autre sélection avec un rapport qui joue au yoyo entre 1,10 et 2.10. Plus les rapports auront une faible variation, plus la gestion se comportera bien. Comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas gagné d’avance.
Pour trouver une bonne sélection, il faut chercher parmi les chevaux de classe régulier qui déçoivent très peu. Les outsiders sont à proscrire car leur sorties est trop aléatoires pour appliquer une gestion en gains.

Ou chercher les chevaux parmi les critères fiables :

La recense : Regarder la date de sa dernière course. Les chevaux réguliers courts environ tout les 18 à 22 jours.

La musique : (Places obtenues dans les courses précédentes)
Un cheval régulier doit au moins s’être placé 3 fois dans les 5 premiers lors de ses 6 dernières courses.
Un cheval s’étant placé au moins une fois dans les 4 premiers lors de ses 3 dernières courses est un cheval fiable.

Les allocations : Les chevaux ayant courus dans les meilleurs allocations sont avantagés par rapport a un cheval ayant couru dans des allocations inférieures et venant tenter sa chance dans une allocation supérieure.

Et plein d’autres ! Il faut rester logique (un cul de jatte ne pourra jamais battre a la course Usain Bolt). Personne n’aura la folie d’engager son âne dans une course ou figure Ready Cash !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
cousinhub



Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 62

MessagePosté le: 23 Fév 2013 12:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord c'est prendre des risques pour pas grand chose.
Comment faire?
Avec un écart de 5 échecs, je commence à jouer à partir de quand?avec qu'elle mise de départ?et quand j'arrète la gestion?
Merci de m'aider RF41 Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
fantomette



Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 44

MessagePosté le: 23 Fév 2013 13:27    Sujet du message: Répondre en citant

Très content Pour ma part je pratique aussi la montante en gains mais uniquement à partir d'un objectif de gains que je me suis fixée afin de pouvoir supporter les écarts.

Je me posais la question de savoir que faire si je redescendais sous l'objectif, ce qui ne s'est pas encore produit mais je viens de me déterminer, si effectivement je redescends sous l'objectif précédent, j'enlèverai une mise.
De cette manière je pourrai supporter un écart de 11 alors que pour l'instant je n'ai observé que des écarts de 4.

Pour l'instant j'ai atteint l'objectif 2, j'en suis à M+2 donc, je viens d'essuyer 2 pertes, je joue encore 2 fois à M+2 et en cas de perte, je redescends à M+1 et éventuellement à M j'essuie un écart de 8
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
RF41



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 149

MessagePosté le: 23 Fév 2013 14:07    Sujet du message: Répondre en citant

cousinhub a écrit:
Je suis d'accord c'est prendre des risques pour pas grand chose.
Comment faire?
Avec un écart de 5 échecs, je commence à jouer à partir de quand?avec qu'elle mise de départ?et quand j'arrète la gestion?
Merci de m'aider RF41 Sourire


Je viens de tout expliquer !
Avant de déterminer une gestion :
1/ Il faut une permanence sur le jeu en question, avec son % de réussite, son rapport moyen, ses écarts, sa rentabilité a masse égale.
2/ Il est bien évident que si le jeu n’est pas rentable a masse égale, il est inutile d’appliquer une gestion. Ce qui ferait qu’aggraver les choses.
3/ Savoir attendre le bon moment pour jouer, car un jeu en continu, tôt ou tard, il s’écroulera et fera perdre plus d’argent en peu de temps (surtout avec une gestion) qu’il en a fait gagner.
Comme je ne suis pas favorable aux gestions, je me garderai bien de donner des conseils sur la gestion à employer. (J’en ai cité une qui suit le cours du jeu et qui me semble la moins dangereuse sur un jeu placé. On démarre la partie à 1 mise, puis si l’on a réussi, on augmente d’une mise le coup suivant. Si l’on à échoué, on diminue d’un mise le coup suivant. Encore faut-il quelle soit compatible ?) De plus n’ayant aucun élément sur ta sélection je ne vois pas bien comment je pourrais te conseiller.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
neurone



Inscrit le: 24 Nov 2012
Messages: 92

MessagePosté le: 23 Fév 2013 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

Hello,

On peut affirmer beaucoup de choses aux courses, en particulier celle ci-dessous ...

RF41 a écrit:

Il est bien évident que si le jeu n’est pas rentable a masse égale, il est inutile d’appliquer une gestion.


FAUX ! un jeu qui n'est pas rentable à masse égale, peut le devenir justement avec une gestion financière, si ! mais cela se complique puisqu'entre en jeu une seconde dimension celle de la confiance/risque !!!

M'enfin voila ce que j'en dis ... Neurone.

Ps : mais comme chacun sait, le bon vieux père Descartes disait :[quote=Descartes]Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. En quoi il n’est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger, et distinguer le vrai d’avec le faux, qui est proprement ce qu’on nomme le bon sens ou la raison, est naturellement égale en tous les hommes ; et ainsi que la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses. Car ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien. [/quote] (sic). Discours de la méthode, première partie
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
RF41



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 149

MessagePosté le: 23 Fév 2013 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

neurone a écrit:
Hello,

On peut affirmer beaucoup de choses aux courses, en particulier celle ci-dessous ...

RF41 a écrit:

Il est bien évident que si le jeu n’est pas rentable a masse égale, il est inutile d’appliquer une gestion.


FAUX ! un jeu qui n'est pas rentable à masse égale, peut le devenir justement avec une gestion financière, si ! mais cela se complique puisqu'entre en jeu une seconde dimension celle de la confiance/risque !!!

M'enfin voila ce que j'en dis ... Neurone.



Mes propos sont basés sur la sagesse et la prudence acquisent tout au long de ma vie de turfiste.
Je joue aux courses depuis 42 ans, je suis donc loin d’être un novice. Je me suis « ramassé » plusieurs fois, je n’ai pas de honte à le dire, mais mes échecs m’ont appris à gagner.
Les gestions, je connais pour en avoir utilisé beaucoup aussi bien au turf que dans les casinos.
A chaque fois que je me suis ramassé, c’est à cause d’une gestion et non a cause de mes sélections. Je connais donc parfaitement les dangers de leur utilisation. On croit avoir trouvé le Graal en matière de technique de jeux. On prend confiance et on prend un peu plus de risques (ce que tu sembles prôner) et un beau jour survient l’impensable : L’écart violent qui fait grimper les mises d’une façon vertigineuse et là on se trouve devant l’un des deux problèmes suivant :
Soit on ne peut plus suivre financièrement.
Soit on ne peut plus suivre psychologiquement.
Dans les deux cas, c’est la ruine assurée !
Affirmer que l’on peut rendre un jeu déficitaire, bénéficiaire en appliquant une gestion qui nécessite effectivement une prise de risque bien plus importante, est une réflexion de novice et non une affirmation d’un joueur expérimenté. Derrière un clavier on peut tout envisager, mais en jeu réel, c’est une autre paire de manche.
Alors bien sur, chacun est libre de prendre les risques qu’il veut, mais sur ce forum, je ne crois pas qu’il y est beaucoup de matelassiers, Ceux qui se croit plus malin que les autres auront vite fait de déchanter !
J’ai connu plus de turfistes qui ont finit dans le caniveau que de turfistes ayant élu domicile a Monaco.
Je réitère ce que j’ai dit : Se laisser emporter par son enthousiasme sans apprendre à le maîtriser mène à l’échec et peut être pire, à la ruine en entrainant bien souvent sa famille qui n’a rien demandé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
neurone



Inscrit le: 24 Nov 2012
Messages: 92

MessagePosté le: 23 Fév 2013 17:32    Sujet du message: Répondre en citant

../..

Au contraire, je vous trouve très sage, et j'apprécie l'expérience des "vieux de la vielle", ils m'apprennent tant !

Pour autant du haut de mes qq années de turfiste, avec un peu de tempérament "péteux" Clin d'oeil mais aussi enthousiaste, j'affirme des choses, mais ce n'est pas sans raisons ... car je revisite le turf sur la base de certaines théories ... (à l'ère du pc puissance ce calcul phénoménale & de l'internet où l'on dispose d'information sur les courses facilement accessible)

Si je me positionne en opposition aussi parfois, c'est pour apporter une contradiction, un point de vue et voir avancer les débats !

Un grand Merci de vos analyses aux course ...
Neurone,

M'enfin je terminerais sur l'adage : A la valeur d'un cheval bien né n'attend point le nombre des années !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
fantomette



Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 44

MessagePosté le: 23 Fév 2013 18:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous plussoie tous les 2 !!! Très content

Se laisser emporter par son enthousiasme mène à la catastrophe assurée, être pétri de certitudes pseudo-scientifiques aussi.

En revanche, je ne peux qu'aller dans le sens de Neurone, sans gestion financière des gains, il ne se passe rien, on équilibre plus ou moins en perdant petit à petit jusqu'à ce que mort s'en suive, ce qui signifie que si l'on veut essayer de gagner un peu, il faut prendre un peu de risques, en augmentant un peu la mise lorsque la cagnotte le permet.

En ce qui me concerne c'est ce que je fais, voilà pourquoi je me fixe des objectifs de gains et je ne franchis un pallier de mise que lorsque ma cagnotte me le permet ET qu'elle me permet aussi d'encaisser un écart encore plus grand qu'au précédent pallier.

Bref je prends des précautions Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
RF41



Inscrit le: 10 Jan 2009
Messages: 149

MessagePosté le: 23 Fév 2013 18:46    Sujet du message: Répondre en citant

fantomette a écrit:
Je vous plussoie tous les 2 !!! Très content

Se laisser emporter par son enthousiasme mène à la catastrophe assurée, être pétri de certitudes pseudo-scientifiques aussi.

En revanche, je ne peux qu'aller dans le sens de Neurone, sans gestion financière des gains, il ne se passe rien, on équilibre plus ou moins en perdant petit à petit jusqu'à ce que mort s'en suive, ce qui signifie que si l'on veut essayer de gagner un peu, il faut prendre un peu de risques, en augmentant un peu la mise lorsque la cagnotte le permet.

En ce qui me concerne c'est ce que je fais, voilà pourquoi je me fixe des objectifs de gains et je ne franchis un pallier de mise que lorsque ma cagnotte me le permet ET qu'elle me permet aussi d'encaisser un écart encore plus grand qu'au précédent pallier.

Bref je prends des précautions Très content


Franchir un palier quand le capital le permet, n'ai pas appliquer une gestion. Ne pas confondre !
Il y a longtemps que j'opere comme cela.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
fantomette



Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 44

MessagePosté le: 23 Fév 2013 19:20    Sujet du message: Répondre en citant

RF41 a écrit:


Franchir un palier quand le capital le permet, n'ai pas appliquer une gestion. Ne pas confondre !
Il y a longtemps que j'opere comme cela.


Rhabon ? Qu'est-ce donc alors que la "gestion" ? Il n'y aurait qu'une seule "gestion" des gains ? Laquelle ? (demande Bécassine Embarassé )

Il y a foison de modèles de gestion non ?

Pour répondre à la personne plus haut, attendre que l'écart maxi (si tant est qu'il existe, dans l'absolu il correspond à l'infini) soit passé pour (re) commencer à jouer n'a aucun sens, ça peut se produire tout de suite comme dans 10 ans, donc en ce qui me concerne je suis partie d'un écart maxi "observé", je l'ai multiplié par 2 et j'attends d'avoir les moyens (avec mes micro-gains) de pouvoir le supporter, comme j'ai eu de la chance depuis que j'ai démarré mon jeu aujourd'hui je peux supporter 3 fois l'écart maxi observé, j'attends de monter à 5 fois l'écart maxi observer avant de toucher le premier euros de mes gains Très content Et quand je monte (par palliers donc) je ne monte qu'à M+1 même si les gains me permettraient de monter à M+2 direct sur la base de l'écart maxi observé, j'évite de partir en vrille sur un bon gain comme celui d'aujourd'hui. En fait le gain d'aujourd'hui me permet d'augmenter l'écart que je pourrais supporter Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
cousinhub



Inscrit le: 13 Juil 2011
Messages: 62

MessagePosté le: 23 Fév 2013 19:47    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai 1500 courses de quinté+ sur papier , j'ai trouvé jouer à l'écart moins risqué , il faut juste attendre pour jouer . Confus

Je pense qu'avec 1500 courses en stock on a quand même une vision correcte non?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Abika



Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 1178

MessagePosté le: 23 Fév 2013 19:53    Sujet du message: Re: La rentabilité au jeu simple ça se travaille ! Répondre en citant

RF41 a écrit:

Jouer mecaniquement, tout le temps une meme selection est voué à l'echec !


Ca c'est faux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum -> Discussions sur les courses en général Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



Je gagne aux courses